Wozniak conserve de bons souvenirs de Québec

Alors qu’elle se prépare à participer à la Coupe Banque Nationale présentée par Mazda pour une douzième fois, Aleksandra Wozniak a de nombreuses histoires à raconter à propos de ses expériences à Québec.

C’est en 2001 que l’ex-numéro 21 mondiale a pris part au tournoi de Québec pour la première fois — elle était alors âgée de 13 ans. Elle avait disputé et gagné un tournoi de préqualification, obtenant ainsi un laissez-passer pour les épreuves préliminaires. En qualification, Wozniak a signé deux autres victoires. Bien qu’elle se soit inclinée au dernier tour des qualifs face à l’Américaine Abigail Spears, quatrième tête de série, elle a tout de même pu récolter ses premiers points de classement professionnel. Peu de temps après, soit à 14 ans, elle a conquis son premier titre professionnel lors du Challenger de Lachine et amorçait ainsi son rêve en tant que joueuse professionnelle de tennis.

C’est en 2008 et en 2009 que Wozniak a réalisé ses meilleures prestations à Québec en se taillant une place au carré d’as deux années de suite.

« Les organisateurs du tournoi sont comme une famille et accueillent toujours les joueuses à bras ouverts », mentionne Wozniak. « J’adore aussi la ville ; Québec possède un charme indéniable et est vraiment magnifique à l’automne, au moment où se déroule le tournoi. Cela me motive à fournir un dernier gros effort et c’est une façon agréable de terminer la saison. »

Wozniak, qui, depuis un an, tente de remonter les échelons du classement après avoir subi une opération à l’épaule, a eu plus d’occasions de disputer des tournois dans sa province d’origine et confie qu’elle adore cela.

« Quand tu as la chance de jouer à la maison, il est important de redonner aux gens qui t’ont aidée en cours de route », explique Wozniak. « J’ai ainsi eu l’occasion de découvrir de nouvelles villes comme Gatineau, Granby et Saguenay, ce que j’ai beaucoup apprécié. Ces tournois sont importants pour la croissance du tennis au Canada et je suis heureuse de pouvoir encore en faire partie. »

Les amateurs de tennis de Québec seront assurément aussi heureux de voir à l’œuvre, dans quelques jours, une de leurs joueuses préférées.