Un duel canadien au premier tour

Le coup d’envoi de la Coupe Banque Nationale présentée par IGA sera donné de magnifique façon, lundi soir, à Québec. En effet, Monica Puig (3e) et Monica Niculescu (4e) seront toutes les deux en action. De plus, deux Canadiennes uniront leurs efforts en double alors que Carson Branstine et Rebecca Marino tenteront de venir à bout des deuxièmes têtes de série Darija Jurak et Xenia Knoll. Même si le défi est grand, nos deux représentantes ont développé une belle complicité récemment, ayant fait équipe à la Coupe Rogers à Montréal avant d’atteindre le carré d’as du Challenger de Vancouver.

En simple, les amateurs auront droit à un duel canadien à la fin de la soirée. Ainsi, Gabriela Dabrowski, qui a remporté ses deux matchs de qualification pour obtenir sa place au tableau principal, sera opposée à la jeune étoile montante Leylah Annie Fernandez, qui vient de célébrer son 16e anniversaire de naissance. En plus de s’illustrer chez les juniors, la Lavalloise se fait également un nom chez les professionnelles. Après avoir atteint les quarts de finale du Challenger de Saguenay l’automne dernier, elle a poursuivi sur sa lancée en 2018, passant à un cheveu de se qualifier pour le tableau principal de la Coupe Rogers de Montréal. Ce sera sans aucun doute un affrontement à surveiller !

Puig heureuse de visiter Québec pour la première fois !

Monica Puig, la médaillée d’or des plus récents Jeux olympiques, a exprimé sa joie de participer à la Coupe Banque Nationale pour la première fois. La Portoricaine n’en est cependant pas à sa première visite au Canada, car elle a pris part à la Coupe Rogers à quatre reprises, signant ses meilleures prestations en 2015 et en 2018 en accédant au deuxième tour. Bien qu’il s’agisse de sa première visite dans la capitale provinciale, elle n’avait que des commentaires élogieux sur la ville. Elle a profité des premiers jours de son séjour pour aller explorer avant de se mettre au travail à l’entraînement, au PEPS.

Elle a connu un certain succès au cours des dernières années. En effet, en remportant la médaille d’or des Jeux olympiques de 2016 de Rio, elle est devenue la première athlète de Porto Rico à récolter les grands honneurs olympiques. Elle avait alors signé d’impressionnantes victoires, notamment aux dépens de Polona Hercog, Anastasia Pavlyuchenkova, Garbiñe Muguruza, Laura Siegemund, Petra Kvitova et Angelique Kerber en finale. En 2016, elle a également atteint un sommet personnel en se hissant au 27e rang mondial. Cette semaine, elle tentera de poursuivre sur sa lancée après avoir participé à la demi-finale du tournoi Premier de la WTA de New Haven.