Elles ne sont plus que quatre à Québec

Les demi-finales ont été déterminées à la Coupe Banque Nationale présentée par IGA après les matchs de vendredi au PEPS de l’Université Laval, à Québec. Tous les matchs se sont terminés en deux manches et trois des quatre premières têtes de série ont atteint le carré d’as.

La première demi-finale de samedi, qui aura lieu à 11 h, mettra en vedette l’Allemande Tatjana Maria (4e) et la Belge Alison Van Uytvanck (7e). Maria, qui n’a concédé aucune manche depuis le début de la semaine, a vaincu l’Américaine Sachia Vickery 6-1 et 6-3, tandis que Van Uytvanck a signé un gain de 6-2 et 6-2 aux dépens de la qualifiée américaine Caroline Dolehide.

« Plus tu gagnes, plus ta confiance augmente et j’ai gagné beaucoup de matchs cet été, je suis donc très confiante. De plus, j’aime bien jouer en salle », confiait Maria après le match.

La favorite Lucie Safarova a obtenu sa place en demi-finale en ayant raison de sa compatriote tchèque Lucie Hradecka en deux manches de 6-4 et 7-5 après avoir tiré de l’arrière 0-3 a la manche initiale. Grâce à son parcours à Québec, lequel, elle l’espère, se terminera par la conquête de son premier titre de la saison, Safarova effectuera un retour au sein du Top 30 mondial à la publication des nouveaux classements, lundi. Safarova croisera le fer avec la Hongroise Timea Babos (3e), qui a éliminé la Montréalaise Françoise Abanda en des comptes de 6-3 et 6-2.

« Je suis très satisfaite de mon jeu. J’ai bien servi, j’ai aussi bien retourné et j’ai su saisir les occasions qui se présentaient », analysait Safarova.